Comment choisir les bons modes de paiement pour sa boutique WordPress

Vous souhaitez proposer les bons modes de paiement sur votre boutique pour augmenter les conversions (c’est-à-dire transformer vos visiteurs en clients) ?

Les modes de paiements un élément clé dans l’acte d’achat sur votre site.

Quand un visiteur ne trouve pas un mode de paiement qui lui convient, il a tendance à renoncer tout simplement à acheter sur le site.

Dans cet article, nous allons voir les différents modes que vous pouvez mettre en place sur votre boutique WordPress.

L’incontournable : le paiement par carte bancaire

Aujourd’hui, c’est le standard pour l’ensemble des sites.

Pour mettre en place le paiement par carte bancaire sur votre boutique, il y a plusieurs types de solutions :

Via votre banque

Par le passé, la mise en place d’un module de paiement par carte bancaire, pouvait être un vrai parcours du combattant.
Tout dépendait de la banque, de l’agence, et même du conseiller.
Avec la crise sanitaire et l’essor de la création des boutiques en lignes, les banques ont compris l’urgence de « simplifier » la mise en place de leur module sur les plateformes les plus populaires (Woocommerce notamment).

Les coûts dépendent de votre banque, mais ils sont de plus en plus compétitifs avec un abonnement mensuel et une commission par transaction

Les banques facturent souvent des frais de contrat, un abonnement mensuel, et des commissions par transaction (comprise entre 0.5% et 1.5%)

Via une plateforme de paiement en ligne : comme Stripe, Payplug, Payzen, Mollie…

Le point clé à vérifier : qu’il ne soit pas nécessaire pour votre client de créer un compte sur la plateforme de paiement

Pas d’inquiétude, ces plateformes proposent le même niveau de sécurité que les solutions bancaires

Le point à noter, lors d’un paiement sur votre site, c’est la plateforme qui est créditée et ensuite votre argent est transféré sur votre compte bancaire (1 fois par jour par exemple)

Voici les tarifs de quelques-unes de ces plateformes :

  • Stripe : pas d’abonnement mensuel, 0.25€ + 1.4% par transaction
  • PayPlug : abonnement mensuel à partir de 10 €, et 0.25€ + 1.20% par transaction (la commission est dégressive ensuite en prenant un abonnement supérieur)
  • Payzen : abonnement mensuel à partir 14.90€ pour 100 transactions, pas de commission sur les transactions

Via Paypal :

Au sujet de Paypal, on entend souvent dire « Je n’aime pas Paypal car il faut créer un compte ». Alors que c’est une solution qui permet à vos clients de ne pas saisir leurs informations de carte bancaire sur une multitudes de sites.

Peu de gens de le savent, mais Paypal propose dorénavant le paiement par carte bancaire sans création de compte, mais malheureusement l’option est un peu cachée 😉

A noter que Paypal à ajouter récemment la possibilité de payer en plusieurs fois directement sur l’écran de confirmation de paiement (donc sans que vous n’ayez rien à faire sur votre boutique)

Paypal ne facture pas d’abonnement mensuel, il prend par transaction 0.35€ + 1.20%

Votre priorité : montrer patte blanche :

Ces dernières années, beaucoup de « fausses boutiques » ont été créées et les plateformes de paiement ont été obligées de renforcer leurs exigences au moment de la création des comptes des ecommerçants.

Aujourd’hui, elles vous demanderont plusieurs informations obligatoires :

– Déclaration RCS ou fiche INSEE
– Dernier bilan ou fiche d’imposition (que vous devrez envoyer chaque année)
– Pièce d’identité
– Des conditions générales de ventes & mentions légales disponibles sur votre boutique

Les contrôles pour vérifier que les sites ne font pas du « blanchiment d’argent » sont également de plus en plus fréquents.

Vous trouverez d’ailleurs de nombreux de commentaires d’ecommercants ayant eu leurs comptes bloqués pour « vérification » suite à des mouvements trop importants réalisés sur leur compte en un court laps de temps.

La tendance qui boostera vos ventes : le paiement en plusieurs fois

C’est la vraie tendance, proposer des paiements en 3 ou 4 fois. Peu importe le montant de la commande le fait de proposer un paiement en plusieurs fois permet de faire passer plus facilement le visiteur à l’action.

Le paiement en 3, 4 ou 10 fois garanti.

Le nerf de la guerre, c’est de trouver une solution qui prend à sa charge les éventuels problèmes de paiement.

Comment ça marche concrètement :

Exemple : Quand votre client passe commande sur votre site en choisissant le paiement en 3 fois avec sa carte bancaire

  • La solution de paiement demande l’accord à la banque du client pour la 1ere mensualité qui sera débitée tout de suite
  • La solution en cas d’accord de la banque vous crédite du montant global de la commande (diminué des frais de traitement)
  • Le mois suivant la solution essaye de débiter la 2 mensualité sur la même carte bancaire. Idem pour les paiements suivants.
  • C’est une de ses mensualités « complémentaires » qui peut être refusée par la banque du client pour faute de solvabilité.
  • Si la solution est en paiement « garanti» c’est donc elle qui a la charge de se faire payer. Ce n’est donc pas ou plus votre problème.

Les différentes solutions qui proposent ce service : Alma, FloaBank, Paygreen, Scalapay,…

A noter : renseignez-vous également auprès de votre banque, ils ont souvent une solution partenaire à vous proposer.

Le paiement en plusieurs fois non garantis :

Très clairement, si vous vendez des produits numériques, vous aurez parfois du mal à trouver une solution qui prendra le « risque » des éventuels défauts de paiement de vos clients.

Bonne nouvelle, comme il s’agit d’un bien numérique, il y a des solutions à explorer :

  • Proposer le paiement en plusieurs fois via un système d’abonnement : en cas de non-paiement, vous pouvez alors suspendre le service (en avertissant votre client au préalable, c’est mieux pour garder de bonnes relations client 😉, surtout s’il s’agit simplement d’une carte bancaire expirée à renouveler)
  • Prendre le « risque » vous-même des éventuels non-paiements de vos clients.

Si vous avez un produit de qualité avec un faible coût de revient, vous pouvez vous y retrouvez rapidement.

Attention toutefois à ne pas mettre en place des processus de relance trop chronophages.

Paiement en 3 fois sans frais ou avec frais pour le client ?

Annoncer un paiement en 3 fois sans frais est un véritable atout pour votre site. Mais parfois, selon votre activité, c’est difficile de le proposer.

Selon vos produits et votre marché, vous pouvez vous demander s’il ne serait pas envisageable d’intégrer les frais de paiement sur vos prix de vente (en lissant les coûts sur l’ensemble de vos clients).

Les inconvénients des modes de paiement non-immédiats

Il y a plusieurs raisons, pour lesquelles, je vous encourage de ne pas mettre en place les modes de paiement non-immédiats que sont le paiement par chèque et le paiement par virement :

  • Il bloque votre stock, en attendant le paiement.
  • Vous n’avez aucune idée du temps exact que va mettre le chèque à arriver dans votre boite aux lettres ou le virement à être crédité sur votre compte.
  • Vous ne savez pas d’ailleurs si le client va réellement envoyer le chèque ou faire le virement
  • Vous n’êtes pas à l’abri que le chèque se perdre
  • Vous pourriez avoir des difficultés à rapprocher le chèque ou le virement reçu avec la commande passée (les noms peuvent être différents, le montant incorrect…)

Et je ne parle pas du temps de gestion que vous allez passer sur le traitement de ces commandes.

Pour finir, si on parlait de sécurité !!!

Il y a 2 niveaux de sécurité pour le paiement en ligne :

Sur la boutique en ligne elle-même :

Aujourd’hui le standard des TOUS les sites est d’être en HTTPS. Vous savez, c’est quand le petit cadenas apparaît a coté de l’adresse web du site.

Concrètement, cela permet de ne pas se faire pirater les informations de sa carte bancaire au moment de payer sur le web.

Sur la plateforme de paiement :

Toutes les solutions que nous avons évoquées dans cet article mettent en place toutes les sécurités nécessaires pour sécuriser les données de paiement de vos clients. C’est pourquoi, c’est positif d’afficher clairement sur votre site, la solution sécurisée que vous avez choisie.

Le 3DSecure : la loi change

Dorénavant l’ecommercant doit mettre en place le 3D Secure sur sa boutique en ligne. Cela va permettre à la banque du client de vérifier son identité (via l’envoi d’un code par SMS ou d’une transaction à valider sur l’application mobile de sa banque). Bonne nouvelle toutes les plateformes cités dans cet article vous permettent de l’intégrer en un clic.

Il faut savoir, que sur votre site vous ne stockez aucune de ces informations. Et c’est tant mieux, car vous devriez, dans le cas contraire, mettre en place des procédures de sécurité beaucoup plus importante sur votre site.

Le piège de l’option « voulez-vous enregistrer ce moyen de paiement » au moment de passer commande :

  • Cette fonctionnalité souvent présentée comme une « meilleure expérience utilisateur » peu être dangereuse pour les clients. Surtout sur des sites n’ayant pas les infrastructures nécessaires pour sécuriser ces informations.
  • Bannissez-la sur votre boutique, vous pourrez ainsi rassurer vos clients dans vos conditions générales de ventes avec une phrase du type « Aucune donnée de paiement n’est conservée sur notre boutique »

Retrouvez le live Facebook sur notre groupe

J’espère que cet article vous a éclairé au moment de choisir les bons modes de paiement à mettre en place sur votre boutique en ligne.

N’oubliez pas que votre priorité, c’est de rassurer vos visiteurs pour qu’ils cliquent sur le bouton « Payer » en toute confiance.

A bientôt !

Séverine

photo sev signature email

Séverine Lefèvre

Formatrice eCommerce depuis 2015

severine [at] lootsee.fr

Partager :

Partager sur facebook

eBook GRATUIT

" Comment créer une boutique en ligne qui cartonne ? "

Télécharger

Groupe Facebook

" Réussir sa boutique en ligne avec WordPress"

Rejoindre

Nos derniers articles

Newsletter

Pas de spam, que des notifications sur les nouveaux articles et les promos.

Réseaux Sociaux